RE-SOURCE (suite) • une œuvre collective écoresponsable

Réalisée dans le cadre de la semaine Européenne de réduction des déchets 2023, l’œuvre in-situ a été imaginée par l’artiste plasticienne Sarah QUENTIN et créée en ateliers avec les 171 élèves de l’école Emile Joulain de Soucelles.

 

Cette oeuvre invoque les éléments et les invite sous le saule pleureur aux couleurs multiples. Les branches résonnent comme des carillons, se frottent au gré du vent pour venir se reflèter dans l’eau, dessinant formes et couleurs.
Selon l’heure de la journée vous découvrirez des couleurs irisées, des reflets d’argent, des arcs en ciel et des poissons volants. Des déchets jetés, abandonnés ou jugés inutiles qui deviennent ici la matière première d’une oeuvre d’art, créant ainsi des décors originaux avec un impact visuel fort pour mieux interpeller sur notre façon de consommer ou de jeter.

Dans l’oeuvre intitulée Re-Source on peut imaginer : réutiliser, faire du beau avec des détritus du quotidien. Nous essayons en créant de donner du sens et faire passer un message : N’épuisons pas nos Ressources !

 

Je suis le sol pleureur,
Je suis le saule pleureur,
J’ai été entièrement réalisé avec
des matériaux de récupération
issus de notre quotidien.
Ici nous ne les jetons pas, nous
les revalorisons à travers un
acte engagé et artistique.
Mon tronc et mes feuillages ont
été fabriqué avec de milliers de
bouchons,
Ma mare et les flaques qui
m’entourent sont l’assemblage
de plus de 800 CD,
Les poissons volants qui
m’accompagnent, ont des
écailles et des nageoires
réalisées à partir de pochettes, de cahiers
d’école, de CD et de bouchons
de liège.
Les roues de vélo ont une
seconde vie, cette fois-ci
décorative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *